Le plus régulièrement possible, on ouvre nos portes au public pour proposer des projections de courts-métrages. On tamise les lumières, on met un peu de musique, on ouvre le bar, parfois même on propose des trucs à manger. Et quand c’est vraiment la fête, la boule à facettes fait le reste.

Le public s’assoit dans des canapés, les yeux se rivent sur l’écran géant, et c’est parti pour une heure et demie de projection, avec un petit entracte au milieu. Parfois, les soirées sont à thème, parfois non.

Et c’est au programmateur de travailler le contenu des soirées. Comme on aime bien le changement aux noctambules, à sa saison son programmateur. Chaque année, ce sont donc différentes sensibilités qui sont représentées. Et c’est tant mieux. Ça évite de tourner en rond.

les soirées | archives

DENIS2